SANTORIN // 5 jours dans le meilleur hôtel: KIMA OIA SUITES + transports

Destination la Grèce!

Du 24 au 28 avril 2019

Kalimera Santorini

Pourquoi choisir cette destination?

Pour mon premier séjour en Grèce, je me suis penché sur la destination tardivement, 15 jours avant le départ. En fonction des prix, du climat, des vacances scolaires… Derrière mon ordinateur, je suis à la recherche d’un vol pas trop loin, pas trop cher et je veux du soleil! Je couple les résultats avec des hôtels ça et là pour estimer le coût total du séjour, et tout à coup c’est le déclic! Ce sera la Grèce, plus précisément Santorin dans les Cyclades. Une destination connue de tous par son nom, au travers des reportages télé ou des photos sur Instagram; mais en vrai je ne sais pas du tout à quoi m’attendre! Je ne suis jamais partie en Grèce avant cette date. En même temps la Grèce fait rêver. A peine validé le vol et l’hôtel que je suis déjà enjouée à l’idée de découvrir l’île de Santorin. Comme à chaque fois c’est une sensation d’euphorie qui prend le dessus: quoi faire? Quoi voir? Quoi manger? Quoi ramener?

Hébergement: l’emplacement idéal à Oia

Hôtel: KIMA OIA SUITES

Comme souvent et par habitude, je compare en premier les sites de voyages: Voyages Privés et Very Chic mais me rend vite compte que je ne ferai pas affaire cette fois-ci; payer le double du prix au motif que je voyage seule, j’ai dû mal à l’accepter. Que le prix soit majoré pour cette raison, pourquoi pas et encore… mais le double, no way! Je continue mes recherches sur le site de réservation d’hôtels Booking, et trouve le bon compromis pour découvrir au mieux Santorin: petit hôtel typique, dans le centre d’Oia, ville située au nord-ouest de l’île, piscine avec vue sur la Caldeira, avis positifs sur le petit déjeuner… Allez c’est parti pour l’hôtel Kima Oia Suites.

Arrivée aux alentours de 22 heures à l’hôtel, il faisait nuit noire et n’avait aucune idée de l’endroit où je me trouvais… Seule indication, j’ai descendu différents escaliers accompagné du chauffeur du shuttle, qui lui portait ma valise cabine. Vu le nombre d’escaliers dans la ville, c’est monnaie courante d’être aidé pour vos bagages. Une fois à la réception de l’hôtel, j’ai été accueillie par Adriana, qui m’a ensuite conduit vers la chambre n°108, une deluxe double room. Première impression: waouu! C’est trop beau!

Le temps de prendre place dans cette magnifique chambre, une bouteille de champagne m’a été servie! Où suis-je?! C’est bien trop mignon et accueillant! Après une bonne nuit de sommeil, j’ai découvert plus en détail la chambre de jour et il me tardait déjà d’ouvrir la porte et les volets pour admirer ce lieu somptueux, cette vue incroyable sur la Caldeira, la piscine! Je suis scotché, c’est magnifique, calme et reposant.

En cette fin avril, l’hôtel Kima Oia Suites est calme, la piscine m’est comme privatisée, je suis toute seule, enfin à part un jour, où l’on était deux 🙂 …

Le cadre est de toute beauté, le blanc dominant des habitations vous enivre, la végétation luxuriante, le bleu des piscines à flanc de falaises tranche parfaitement avec cette vue sur la Caldeira qui est magique. Le temps était agréable avec des températures situées entre 20° et 25°. En journée en plein soleil le ressenti était de quasi 30°.

Quatre nuits durant cette période m’ont coûté 673€ + 2€ de taxe de séjour. Cela peut paraître excessif mais vous vous rendrez vite compte que les prix sur Oia sont élevés et ce tarif restera parmi les plus raisonnable. 

N’hésitez pas à passer directement par l’hôtel pour obtenir les meilleures offres.

Avec le recul du séjour et la comparaison faîte avec les autres hôtels de la ville, l’hôtel Kima Oia Suites bénéficie de nombreux atouts: il se situe à l’entrée de la ville d’Oia, du côté de l’église Saint-George, en contrebas de la rue principale Nik Nomikou qui mène au centre, commerces, restaurants… Le fait d’être à l’écart permet de se reposer, d’apprécier le calme et la vue paisible tout en se rafraîchissant dans la piscine. Cela évite également les regards indiscrets de cette rue extrêmement passante. Il y a une supérette à quelques marches de l’hôtel, des bureaux d’excursions à proximité, un arrêt de bus qui vous mènera jusqu’à la capitale Fira et bien entendu nombreux commerces et restaurants à 5 minutes à pieds. L’accueil et son hospitalité ne peuvent que vous charmer.

Concernant la chambre deluxe double room que j’occupais, il y a bien là aussi nombreux points positifs: spacieuse, propre, literie confortable avec de nombreux oreillers, des lumières d’ambiances pour apporter une touche déco supplémentaire le soir venu, une petite télévision avec Netflix, un mini frigo, une bouilloire, un coffre-fort, une penderie. Côté salle de bain, un évier, une grande douche italienne et des toilettes. Peignoirs et chaussons, produits de toilettes; le confort et l’agencement la rende agréable.

Un jour, un petit déjeuner!

Petit coup de fil à la réception afin de lancer la préparation du petit déjeuner et en à peine 15 minutes tout était prêt. Vous avez juste à préciser si vous souhaitez du café, du thé ou du chocolat. Il m’a été servi sur ma petite terrasse, au soleil et face à la Caldeira. C’est mon repas préféré! C’est Aris qui s’en est chargé, après avoir installé une nappe blanche. A ce moment-là je me dis que la vie est belle, je suis à Santorin et la journée commence merveilleusement bien!

Le petit déjeuner est copieux et varié. Du pain et des viennoiseries, des œufs sous différentes formes, des crudités, du fromage et de la charcuterie. Un bol de fromage blanc est servi avec des céréales séparément, une coupelle de fruit frais coupés et un jus d’orange frais pressé. Et pour finir, une spécialité de l’île de Santorin, des Melitinia (Melitini au singulier). Ce sont des tartelettes farcies au fromage de mizithra (ricotta), œufs, sucre et yaourt, parfumé au mastiha (liqueur). La pâte est faite à base d’eau, de beurre, de farine et d’huile d’olive.

Traditionnellement, ces tartelettes sont fabriquées à Pâques, on peut dire que je suis bien tombé! Première fois que je goûtais les Melitinia et je me suis régalée. Si vous avez l’occasion d’en manger, foncez les amis voyageurs!

J’ai intitulé ce paragraphe « Un jour, un petit déjeuner » car suivant ce que vous mangerez le premier jour, le petit déjeuner sera ajusté de tel ou tel produit. Le personnel a vraiment le soucis du détail et le personnalisera. Pour mon dernier jour à Santorin, le dimanche, c’était la fête de Pâques Orthodoxe d’où l’œuf rouge servi au petit déjeuner. La couleur rouge représente le sang et le sacrifice de Jésus-Christ sur la croix, tandis que l’œuf symbolise sa renaissance.

L’hospitalité grecque: la meilleure!

En plus d’avoir choisi le meilleur emplacement dans Oia, l’hôtel Kima Oia Suites vous réservera un des meilleurs accueils si ce n’est le meilleur accueil! Comme je vous le disais plus haut, c’était mon premier séjour en Grèce et ne m’attendais pas à autant de gentillesse, de sympathie, de sourires, de convivialité et de générosité… En définitif, le vrai sens du mot hospitalité se trouve dans l’accueil réservé par les grecs. J’ai eu la chance d’être accueillie et entre les mains de Adriana, Georgia et Aris; ils ont rendu mon séjour inoubliable! Un grand merci à eux! Ce séjour m’a donné la soif de découvrir les autres Cyclades ainsi que la capitale Athènes.

Les transports

Habitant Montpellier, le plus simple était de partir de l’aéroport de Marseille. Vol direct effectué par la compagnie espagnole VOLOTEA: 2h45 pour rejoindre Santorin. L’avion était plein et s’agissant d’une compagnie low-cost, il est bon de savoir qu’il n’y a aucun repas inclus dans le tarif. Toutefois, vous pouvez ajouter au moment de l’achat des billets un petit en-cas moyennant supplément ou faire de même à bord. Ayant déjà voyagé avec Volotea, j’ai toujours été satisfaite de leur ponctualité et accueil à bord mais aussi du confort des sièges. Cela est suffisant pour des vols ne dépassant pas trois heures. Il m’en aura coûté 168€ pour cet aller-retour.

Concernant les transferts aéroport, j’ai réservé seulement trois jours avant le départ le transfert aller. Je suis passé par le site en ligne Shuttledirect, il est facile d’utilisation et le prix était très raisonnable. Pour faire environ 25 km, en van moderne type Mercedes: 10€.

Pour le transfert retour, je pensais trouver dans le centre d’Oia un point de vente facilement et à moindre coût. Erreur de ma part, j’ai donc bouclé la veille un transfert retour au tarif de 18€, cette fois-ci en passant par le site Gettransfer. Je n’ai pas utilisé le site Shuttledirect qui affichait un tarif élevé. Il s’agissait également d’un van Mercedes. Petit conseil, pensez à prendre vos transferts aéroport à l’avance pour éviter des tarifs élevés.

À bientôt Santorini!

Commentaires

  1. […] SANTORIN: 5 jours à l’hôtel KIMA OIA SUITES + transports […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *