CROATIE // Guide pratique sur DUBROVNIK

Séjour du 23 au 25 septembre 2019

Découvrir Dubrovnik en prenant de la hauteur!

Plébiscitée par les grands guides touristiques, il est vivement conseillé de prendre de la hauteur pour admirer la ville de Dubrovnik entourée de ses remparts. Il faut avouer que cela vaut le coup d’œil! Plusieurs possibilités s’offrent à vous. La principale consiste à utiliser la Cable Car qui vous mènera au Mont Srd et son Fort Impérial. Le tarif adulte aller-retour est de 170 Kn (23€). Outre le prix et la foule, je n’ai pas trouvé d’intérêt à visiter ce fort.

J’ai plutôt opté pour la marche et j’ai moi-même cherché un point de vue loin de la file d’attente de touristes. Il faisait 26° ce jour-là et le soleil cognait. Équipée d’eau, d’un chapeau, de lunettes de soleil et de baskets, j’ai commencé l’ascension au détour de ruelles, d’escaliers, de cailloux et de routes sinueuses. Sans aller très loin, environ 20 minutes de marche, me voici arrivée à un point de vue sublime. Je prends le temps d’apprécier, d’admirer et de photographier Dubrovnik vue d’en haut. Je n’ai pas regretté mon choix. De là, je suis redescendue par de nombreux escaliers entre de charmantes petites maisons pour arriver face à la plage de Banje Beach.

Autre option possible, des taxis rabatteurs sont présents aux pieds du Cable Car et vous épateront avec leur meilleur point de vue tenu secret, photo à l’appui! A vous de choisir 🙂

Que faire à Dubrovnik?

Dubrovnik située au sud du pays est surnommée la Perle Adriatique. On comprend vite pourquoi: d’un côté la mer Adriatique et ses eaux pures, de l’autre des falaises de calcaire imposantes et au milieu le cœur historique entouré de remparts en très bon état. Prévoyez de marcher, beaucoup marcher! Équipez-vous de bonnes chaussures. Et puis sorti des rues principales que constitue le centre, vous aurez à monter et descendre de nombreux escaliers. La ville est belle, c’est pourquoi vous ne serez pas les seuls à vouloir la découvrir! Ça grouille de monde, il y a de nombreux groupes de personnes accompagnés de guide qui stationnent en plein milieu des rues. Dubrovnik est une ville accueillant des bateaux de croisières, chaque jour, des milliers de personnes en profitent pour visiter la ville. La Croatie, c’est comme la Grèce, je conseillerai de la visiter hors saison, à savoir en avril-mai ou en septembre-octobre. Les températures restent agréables et vous éviterez les pics de chaleur et les flots de touristes.

Il n’y a pas une chose à faire en particulier, si bien que tout mérite d’être vu et visité. Il suffit de se laisser porter par les rues principales, comme Stradum ou Pred Dvorum puis d’emprunter les petites ruelles. A force de monter et descendre, vous commencerez à vous y perdre mais par la même occasion y ferez de belles découvertes. C’est la magie du voyage! Soyez curieux.

Dubrovnik est une ville agréable et propre malgré le nombre de passants. On s’y sent bien, il y fait bon vivre. Sachez qu’il y a trois entrées pour accéder aux remparts: la porte principale Pile Gate située à l’ouest de la ville (la plus empruntée), la deuxième Ploce Gate située au nord-est et la dernière North City Entrance située comme son nom l’indique au nord.

Il est possible d’emprunter les deux kilomètres de remparts et les 25 mètres de hauteur afin de découvrir la vieille ville. Tarif: 200 Kn (27€). Pour ma part, je n’ai pas utilisé ce chemin, souhaitant rester libre dans mes visites. Les avis sont mitigés à ce sujet.

Ne partez pas de Dubrovnik sans avoir vu le Palais du Recteur Knezen Dvor, l’Eglise Saint-Sauveur, la Cathédrale, le Monastère Franciscain, le Palais Sponza, l’Eglise de Saint-Blaise, la colonne du chevalier Orlando et bien d’autres églises, musées ou forts… Pourquoi ne pas profiter d’une visite guidée (en anglais) avec un guide expert en histoire locale?

Vous rencontrerez de nombreuses brodeuses croates vendant leurs créations de nappes, napperons, tenues traditionnelles et objets en tout genre.