QATAR // Explorer le désert et sa mer intérieure Khor Al Adaid

17 décembre 2019

Le désert de Al Khor

Le désert de Al Khor se situe au sud-est du pays, à environ 60 km de la capitale Doha. Depuis le centre de la ville, il faut compter une bonne heure de route pour atteindre l’entrée du désert. Le trajet se fait principalement par voie autoroutière. Au retour, vous longerez aussi les villes de Al Wakrah et de Mesaieed.

Le sable y est clair, presque blanc et la végétation sommaire. Celle-ci est seulement visible après des épisodes pluvieux, comme cela était le cas en ce mois de décembre. Je n’ai pas croisé d’Oryx ou quelconque animal comme c’était le cas dans le désert de Dubaï. Inutile de préciser que le désert de Al Khor est immense, à perte de vue, entre plaines, dunes et mer: le lieu est magique! En prime, vous serez quasi seul à profiter des lieux, il n’y a pas encore de tourisme de masse au Qatar; ce jour-là, à peine dix voitures ont emprunté le cœur du désert. Le sentiment d’exclusivité est fort.

Prendre le temps d’admirer les paysages qui s’offrent à vous, la quiétude et le silence ressentis. C’est un vrai privilège d’être là, profitez de ce moment. Une fois bien pénétré dans le désert de Al Khor, votre chauffeur commencera le dune bashing – frappement des dunes – après vous avoir demandé si vous êtes sensible aux sensations fortes. Place à la vitesse, aux zigzags, aux montées, aux descentes… Des sourires, des rigolades, des échanges, amusez-vous et profitez des étendues de sable à perte de vue! A différents endroits dans le désert de Al Khor se trouvent des campements de caravanes. Elles appartiennent principalement aux riches habitants de Doha qui viennent passer leurs week-ends et ainsi profiter du repos et des traditions bédouines qui leurs sont chères.

Passer par une agence spécialisée en safari avec chauffeur vous assurera sécurité et tranquillité. En effet, il est déconseillé de s’aventurer dans le désert sans connaissances et sans véhicule adapté. La conduite dans le sable n’est pas aisée, cela s’apprend et demande de l’expérience. Si toutefois l’aventure vous attire, il est préférable d’être accompagné de locaux qui sauront vous transmettre les techniques de conduite sur sable.

Khor Al Adaid: l’incroyable mer intérieure!

Il ne s’agit pas là d’un mirage! Au milieu du désert de Al Khor se trouve une mer intérieure seulement accessible par l’intérieur du désert. Changement de décor et place à la mer de Khor Al Adaid. Après une heure à dévaler les dunes et à gravir des arêtes à faire trembler les plus réticents, nous voici devant la mer intérieure classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Un arrêt est prévu pour admirer l’endroit si éblouissant, là aussi reposant. Il y avait ce jour-là seulement trois voitures sur place, le Qatar réserve authenticité et offre l’impression d’être seul au monde.

Il est possible de s’y baigner, l’eau chaude vous fera de l’œil! En face, se trouve l’Arabie Saoudite, moment fort garanti.

Comment se rendre dans le désert?

Dans un premier temps, j’ai démarché les différents hôtels où j’ai eu la chance de séjourner. Puis trouvant le tarif exorbitant, j’ai élargi à d’autres hôtels puis à une recherche sur internet d’agences spécialisées. A la différence des safaris dans le désert de Dubaï, ici au Qatar, ils s’effectuent principalement en privatif. C’est la voiture avec chauffeur que vous réservez, le tarif sera alors le même pour une ou 4 personnes! Sauf qu’à plusieurs, le montant sera partagé. Une fois compris le fonctionnement, tout est simple. N’ayant pas beaucoup de disponibilités et faisant en fonction de la météo capricieuse en ce mois de décembre, c’est finalement le jour même que j’ai contacté la compagnie Arabian Adventures Qatar. Sur internet, il y avait un délai de réservation de 24 heures en amont. L’accueil téléphonique était très chaleureux et arrangeant. L’interlocutrice m’annonce un tarif de 600 QAR (150€), je valide malgré qu’il soit élevé; il était bien inférieur à ce que proposaient les hôtels (entre 700 et 900 QAR). La validation finale se fait par WhatsApp, avec les informations de lieu de prise en charge à Doha et un récapitulatif de commande. Une réduction m’a alors été accordée à ce moment-là: 500 QAR (125€) pour un safari d’une demi-journée (environ 5 heures). Arabian Adventures est une valeur sûre dans le choix de vos excursions.

Le paiement s’effectue directement auprès du chauffeur à l’entrée du camp, au moment de la pause rafraîchissements (thé/ café/ eau). Les tarifs sont bien supérieurs à ceux pratiqués à Dubaï par exemple mais le temps passé à faire du dune bashing n’est pas compté et nombreux arrêts photos sont prévus sans bousculade. C’est très appréciable et cela fait réellement la différence!

Une fois arrivée au camp, il était possible de faire un petit tour de dromadaire, environ 10 minutes. C’était court et la balade pas forcément intéressante mais je trouve l’expérience amusante, et puis ça faisait quelques années que je n’étais pas monté dessus. Tarif demandé: 20 QAR (5€).

Pour l’anecdote, le dromadaire a fait des siennes pour se coucher, j’ai bien cru ne jamais pouvoir en descendre!

Pendant ce temps, mon chauffeur prénommé Akram – d’origine pakistanaise – s’occupait de dégonfler les pneus avant d’entrer dans les dunes. Etape indispensable au bon déroulement du safari.

Mon expérience avec la compagnie Arabian Adventures Qatar s’est très bien déroulée, les échanges lors de la réservation simples et efficaces. Une réduction m’a été accordée sans demande préalable. Je tenais absolument à me rendre dans ce désert unique, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et on comprend pourquoi. J’ai déjà usé de leur expérience lors mon premier safari dans le désert de Dubaï.

La sensation de bien-être est palpable lorsque je me trouve dans un désert, que ce soit celui de Dubaï ou en Egypte, près d’Hurghada. D’ailleurs, je pense privilégier mes prochains voyages en fonction de ces incroyables déserts: comme celui du Namib en Namibie, le Salar d’Uyuni en Bolovie, le Wadi Rum en Jordanie, le Sahara en Afrique, le désert de Gobi entre la Chine et la Mongolie ou bien le désert des Mojaves en Californie et plus connu sous le nom de Vallée de la Mort.

Conseils avant/après votre visite

Selon la période de l’année et le moment de la journée où vous effectuerez le safari dans le désert, la tenue vestimentaire différera. Toujours est-il qu’il faut un minimum se couvrir! Il est bon de respecter les locaux croisés, évitez mini jupe ou mini short. Pensez à prendre un vêtement plus chaud pour vous couvrir en cas de vent ou de fraîcheur le soir venu.

J’ai choisi le créneau horaire 14h – 19h, en ce mois de décembre, il faisait environ 24° mais il y avait un vent fort. Il est possible de faire ce safari le matin également. Retour à l’hôtel aux alentours de 19 heures selon où se situe votre hébergement.

Visitez le désert de Al Khor à DOHA

Et si vous pouviez avoir les mêmes prestations à un tarif très préférentiel, vous foncez forcément! Ne passez pas à côté des merveilles du désert d’Al Khor lors de votre séjour à Doha, programmez une visite d’une demi-journée afin de les découvrir, plus d’infos ici.

Vous souhaitez prendre le temps et profiter au maximum de ce paysage désertique? Vous avez entièrement raison, foncez! Prévoyez une excursion privée de deux jours dans le désert d’Al Khor avec une nuit dans un campement. Le réveil face au lever du soleil vous offrira un moment inoubliable! 

Le désert de Al Khor est unique, il ne ressemble à aucun autre et sa beauté vous laissera sans voix! En bonus la mer intérieure Khor Al Adaid vous séduira. Visitez le Qatar avant que 2022 ne chamboule tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *